Aller au contenu principal

Nouveau Sudoc – oui… mais non

29/06/2010

Ce sont des gens bien, à l’Abes, ils veulent réellement améliorer le Sudoc. Et ils l’améliorent d’ailleurs. Mais ils sont un peu bloqués par les possibilités d’évolution du logiciel lié à Pica, aux Etats-Unis. Mais ce sont des gens bien. Mais ils sont bloqués. Mais ce sont des gens bien.

Bref, le Sudoc nouveau est arrivé hier. Et puis ?

  • Des facettes
  • Des fils RSS (ah tiens, non)

RSS ?

<update à 15h56>Le Sudoc autorise de nouveau Yahoo Pipes à indexer et manipuler les données des pages de résultats. Donc le flux RSS devrait apparaître sous peu !</update>

Déjà le bât commence à blesser : il aurait dû y avoir des fils RSS. Mais non. Pourquoi ? J’ignore comment cela s’est passé, mais le fichier Robots.txt du Sudoc bloque à nouveau tout moteur de recherche.

J’en avais parlé en septembre 2009 : soudain le Sudoc bloquait l’accès pour Yahoo Pipes (ou même simplement Google) et il devenait impossible de générer des flux RSS sur les pages de résultats avec Yahoo Pipes. Puis, en novembre 2009, ce fichiers robots.txt ouvrait de nouveau les portes du Sudoc aux moteurs.

Et depuis hier, il interdit de nouveau toute indexation du Sudoc, et toute exploitation par Yahoo Pipes.

User-agent: *
Disallow: /

Donc plus de flux RSS, pour personne (même pas pour les utilisateurs de Sudoc+).

Je soupçonne que ce fichier n’a pas été modifié par l’équipe de l’Abes sciemment, mais livré en pack avec la nouvelle version par Pica.

Mais en fait je n’en sais rien…

Facettes

Sur les facettes aussi, j’ignore quelle est la part de choix et de contraintes, mais je trouve le résultat contradictoire avec son objectif.

Les facettes, c’est un truc qui permet à l’usager de ne pas se demander ce qu’il doit chercher : on le lui suggère en fonction de sa recherche, et il prend conscience peu à peu (sans avoir à y réfléchir) de ce qu’il est un train de faire.

Les facettes Sudoc (qui n’apparaissent pas du tout sous Chrome) :

  1. sont dans la colonne de droite
  2. sont repliées

Vous avez sans doute déjà vu passer ce genre d’images :

Eyetracking sur une page Google

Le eyetracking nous indique que les zones les plus regardées par l’oeil sont en haut à gauche. La partie à droite (quart de la largeur environ) est ignorée.

Donc les facettes ne bénéficieront qu’à ceux qui laissent plus papillonner leur regard que les autres.

En outre, ces facettes sont repliées par défaut :

déplié

Donc il faut qu’en voyant les 3 intitulés initiaux l’internaute ait envie de cliquer pour les déplier.

  1. L’idée n’est pas forcément naturelle
  2. On perd un clic

Bon, il est évident que ce choix des facettes repliées par défaut a été fait à cause de la richesse et de la diversité des collections du Sudoc. Voici ce que ça donnerait sur une recherche banale, facettes dépliées :

En gros, le choix des facettes replié ne relevait pas du choix : c’était une nécessité.

C’est un cas très intéressant qui nous révèle les limites des facettes (toujours utiles, même ici, mais qui ne seront en conséquence pas autant utilisées qu’ailleurs) et l’obligation de trouver d’autres manières de proposer ce genre de service.

Réflexion à poursuivre, donc.

Conclusion

Pour moi, ce résultat révèle surtout une autre nécessité : quand on définit des choix de ce type, il faut les expliciter quelque part, pour permettre aux utilisateurs d’en comprendre les arguments. Cela m’éviterait de paraître aussi critique ;-)

About these ads
8 Commentaires
  1. 29/06/2010 11:00

    Sur les facettes : n’auraient-elles pas pu être chargées à la volée et dépliées par défaut avec les 3 ou 4 item les plus présents ? On aurait alors un appel à action du type flèche vers le bas ou "plus d’item" enjoignant d’afficher x2 ou x5 ou x10 item pour la facette correspondante.
    C’est possible ça, non ?

    Pas d’exemple sous la main, mais ça doit être possible.

    Par ailleurs cela ne serait pas si "pénalisant" de déplier les blocs de facettes si le nombre de résultats de recherche ne plafonnait pas à 10 (j’ai le modèle de Delicious – surtout à cause des couleurs ;-) – en tête : "display option : 10, 25, 50, 100")

    Sur les rss : …

  2. 29/06/2010 11:09

    @Amarois : afficher les 3-4 items les plus présents, est-ce possible ? Dans l’absolu, oui. Pour certains outils, oui.
    Pour le Sudoc précisément, je ne sais pas si les développeurs avaient cette possibilité. J’espère un peu les amener à expliquer tout ça, en commentaire ici ou ailleurs quelque part !

  3. 29/06/2010 14:58

    Intéressante analyse, courte et efficace !

    Merci !

    ps : je suis d’accord avec les commentaires précédents, il doit être possible et il aurait été plus judicieux de chercher une autre solution pour les facettes.

  4. Isabelle permalien
    29/06/2010 21:02

    @Amarois : Gallica propose un affichage par facettes "progressif". Les facettes sont peu développées mais il y existe la possibilité de cliquer sur ‘+’ pour les développer.
    Koha propose aussi une navigation par facettes de ce type (voir par exemple http://catalogue.enc.sorbonne.fr/cgi-bin/koha/opac-search.pl?q=chine)

  5. 29/06/2010 21:15

    @isabelle : merci. C’est à quelque chose de plus dynamique que je pensais. Pour l’exemple des Chartes (koha), la page est rechargée; dommage. Un deploiement du bloc préchargé avec les items serait plus souple; ou alors de l’ajax…

  6. FBanes permalien
    01/07/2010 08:35

    L’idée de facettes est très intéressante mais dans le SUDOC il s’agit seulement de filtres basiques contrairement au catalogue de l’Ecole des Chartes qui permet en particulier d’affiner par sujet. Le SUDOC reste avant tout pour l’usager un outil de localisation

Rétroliens

  1. Sudoc RSS – pour de vrai, et même en mieux « Bibliothèques [reloaded]
  2. Sudoc, facettes et eyetracking « Bibliothèques [reloaded]

Les commentaires sont fermés.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 97 followers

%d bloggers like this: