Skip to content

Faut-il acheter Claude Allègre en BU ?

17/07/2008

Concernant les ouvrages sur le créationnisme, on peut trouver des solutions satisfaisantes : soit on décide de ne pas acheter, soit on décide d’acheter et on range ça au rayon « Religion ». Evidemment, ça dépend de la vocation de la bibliothèque concernée, mais il me semble dommage de nier l’existence de ce courant, apparemment très fort aux Etats-Unis. C’est un aspect culturel très important qui doit être pris en compte dans les collections des bibliothèques.

Concernant Claude Allègre et ses ouvrages sur le climat, la question se pose très différemment : une BU a-t-elle la possibilité de choisir ?

Si on le considère comme scientifique et que l’on parcourt les comptes-rendus de lecture par ses pairs, il est exclu de mettre à disposition des étudiants des textes aussi entachés d’erreurs (ce n’est pas moi qui le dis).

D’un autre côté, étant donné sa notoriété (et accessoirement son poids politique y compris dans le monde universitaire), il est difficile de faire abstraction de sa production éditoriale. Et il est complètement impossible de ranger ses ouvrages au rayon « Pseudo Science« . Alors?

Advertisements
2 commentaires
  1. caret serge permalink
    06/10/2009 01:15

    bonsoir le fric d’un coté avec hulot la science et les progres de l’autre je crois que il n’iy a pas a dire mon choix est pour le progres donc pour M° allegre d’autant plus qu’il a quand méme ete ministre de l’education et que lui n’aurait peut etre pas demander , que l’on donne une prime d’assuiditée aux etudiants faut quand meme pas se fiche du monde a quand une substencielle prime d’assuiditée aux petits vieux retraitées

  2. 06/10/2009 14:19

    Vous êtes à peu près hors sujet. La question était : si Claude Allègre n’avait pas son envergure politique, son activité d’auteur serait-elle autant connue ?
    Et puisqu’en bibliothèque universitaire (je ne parle pas des bibliothèques municipales) il faut que les collections soient un reflet de l’état des connaissances scientifiques, la part laissée dans les rayons à la contestation du réchauffement climatique, du fait des livres signés Allègre, sont-ils représentatifs la répartition des opinions au sein de la communauté des chercheurs ?

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :