Skip to content

2.0 ? Stop !

29/09/2008

Non, pas « stop au web 2.0 », dans les bibliothèques ou ailleurs.

Stop aux billets qui parlent des « bibliothèques 2.0 », des « sites 2.0 » : ça y est, la révolution « 2.0 » est passée (je l’ai follement aimée, d’ailleurs). A présent, il ne faut plus chercher à faire des sites 2.0 : tous les sites doivent l’être, par défaut. Il n’y a plus que ça qui existe ou doit exister. Donc il faut désormais signaler tel service supplémentaire permis par tel outil.

Le fait que ce service soit 2.0 totalement, en partie ou pas du tout, ça n’a plus d’importance, plus d’intérêt. Il est intéressant, où il ne l’est pas. Il est ergonomique, ou non. Il est interactif, ou pas. Mais le label « 2.0 », désormais, ne signifie plus rien.

La preuve : je crée un blog en 3 minutes. Donc en 3 minutes je propose un (ou des) fil(s) RSS, la possibilité de laisser des commentaires, etc. Est-ce le fait que ce soit 2.0 qui rend le blog intéressant ?

Tout ce qui apparaît sur le web intègre du 2.0 (ou à peu près). Il n’est pas 2.0.

Publicités
One Comment

Trackbacks

  1. Qu’est-ce qu’un Opac 2.0 ? « Encore un biblioblog…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :