Skip to content

Formation des L1 – trop ou pas assez ?

13/10/2008

Les agents des bibliothèques de l’UPMC-Paris 6 forment des L1, des M1, et des doctorants à la recherche de documentation, et plus largement à la maîtrise de l’information.

C’est un enjeu dramatique pour les L1 : nous avons droit à deux heures, 1h de cours, 1h de TD. Et ensuite on ne les revoit pas avant leur première année de Master. Donc en une heure, nous devons leur donner un bagage de compétence pour chercher, évaluer, valider une information, qui devra leur servir pendant leurs trois années à venir.

Cela veut dire plusieurs problèmes :

  1. En une heure, qu’est-ce qu’on peut bien avoir le temps de leur raconter ?
  2. Ils arrivent en connaissant Google, dont la recherche apparemment spontanée ne remet pas leurs pratiques de recherche en question (ils sont toutefois mieux armés qu’il y a trois ans, pour ce que j’en vois).
  3. Entre les L1 et les L3, la différence de besoins documentaires est assez importante.

Le support de cours qui en résulte est ici. On leur parle de :

  • Méthodologie documentaire (faire une recherche = réfléchir d’abord)
  • Recherche de livres dans le catalogue de la BU
  • Recherche d’articles (Periodic ou Pascal, au choix)
  • Recherche de livres dans le Sudoc

En une heure, c’est déjà trop. On devrait se limiter aux deux premiers points. Mais alors, que feront-ils dans un an ou deux ? Donc on leur parle du Sudoc et de bases d’articles, dont je sais que, si j’étais à leur place, j’oublierais le nom et le mode d’emploi immédiatement.

Il faudrait donc pouvoir les revoir en L2, voire aussi en L3. Et leur rappeler les acquis, puis rajouter un contenu supplémentaire.

En l’état, j’ai vraiment le sentiment de ne pas servir à grand chose…

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :