Skip to content

Recherche par mots dans le catalogue de la BnF

24/06/2009

Merci à @FBDOC44 pour avoir retweeté l’info : le catalogue général de la BnF propose désormais une recherche « par mots » (qu’on pourrait aussi appeler « tous champs »).

Tous les espoirs sont donc permis pour une évolution du CCFr !

Cela dit, rassurez-vous : je pense que la BnF n’a pas voulu brusquer ses usagers traditionnels : la recherche « par mots » n’est pas la recherche par défaut sur laquelle vous tombez lorsque vous utilisez l’adresse http://catalogue.bnf.fr/ : il vous faut encore remarquer dans la colonne de gauche le lien « NOUVEAU ! » pointant vers cette page.

Autre bonne nouvelle : la recherche rapide dans la barre de recherche Firefox fonctionne (contrairement à ce qui se passe sur le CCFr) avec Add to Search Bar. Je l’ai aussi soumis à Mycroft : il est disponible (et pardon : je me suis planté dans le choix de l’icône…)

<update>Rectification : le plugin de recherche n’est utilisable que si le navigateur a déjà ouvert une cession… Donc si on est passé par la page d’accueil du catalogue. Je me disais bien que ça ne pouvait pas sauter comme ça, un obstacle aussi consubstanciel</update>

Recherche sur le titre, l’auteur, la date, le sujet, l’ISBN (et peut-être d’autres champs aussi).

Advertisements
7 commentaires
  1. Damiano permalink
    24/06/2009 15:00

    Très gênant en effet tous ces OPAC qui utilise la notion de session, ou tout du moins, l’implémentent d’une telle façon qu’il est très difficile, voire impossible, de faire un lien vers une recherche dans l’OPAC…

  2. 24/06/2009 15:04

    En fait, c’est même exaspérant, rien que comme simple usager : pas de recherche rapide, pas d’encart Netvibes, pas de lien possible vers les notices détaillées. Mais dans ta problématique, c’est encore plus pénible, effectivement, puisque tout ton système repose là-dessus.

  3. 24/06/2009 16:40

    En fait, s’il n’y a pas de cession ouverte, on ne peut même pas aller directement à cette p@#!% de page de recherche Tous mots.
    Courage !

  4. shaunlemouton permalink
    24/06/2009 17:06

    Il est vraiment pas croyable ce site de la BNF. Jamais pu m’y faire. Je sais pas si c’est de l’esprit Asterix ou si le temps ne passe pas à la même vitesse à Tolbiac… C’est quand-même pas complqué de faire un catalogue utilisable par le commun des mortels nondidjou! 😦

  5. 25/06/2009 09:07

    @Shaunlemouton : en fait, au départ, je croyais annoncer une bonne nouvelle.
    J’ai dérapé un peu (notamment dans le commentaire 3) mais ne m’encouragez pas ! 😉

  6. Damiano permalink
    25/06/2009 10:50

    Tout le problème vient du fait qu’il faille passer par une première page, qui positionne un cookie de session dans le navigateur. Ensuite, il est possible de rediriger vers la bonne URL « de recherche ».

    Mais malin comme un singe, je me suis dit : et si on faisait cette première étape pour l’utilisateur, sans qu’il s’en aperçoive ?
    J’ai mis un exemple sur http://bibli.othequ.es/temp/bnf
    Attention, ça ne semble pas marcher avec IE !? Mais j’ai testé avec Firefox et Chrome et ça fonctionne.

    J’utilise cette astuce pour les redirections vers les OPACs qui sont un peu trop portés sur la notion de session 🙂

Trackbacks

  1. Outils 2.0 pour quels publics ? ou Quand il faut penser usages « Bertrand Calenge : carnet de notes

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :