Skip to content

Electre comme version en ligne de LivreHebdo

10/09/2009

Démarche initiale

Un très grand nombre d’acquéreurs utilisent LivreHebdo comme premier outil de veille pour parcourir leur domaine d’acquisitions.

Quand un titre les intéresse, ils vont sur Electre, et :

  • soit ils ont une douchette et ils bipent le code-barre pour retrouver.
  • soit ils n’en ont pas et ils feraient mieux d’en demander une.

Ils trouvent l’ouvrage et le mettent dans un panier.

Puis ils retournent à LivreHebdo pour continuer à feuilleter les nouvelles publications.

Donc :

  1. Electre ne leur sert pas à découvrir de nouveaux titres
  2. LivreHebdo leur suffit pour déterminer qu’un titre peut être intéressant. La notice détaillée d’Electre (résumé, 4e de couverture, éventuellement table des matières) permet dans un second temps (comme second filtre) de confirmer ou d’infirmer l’impression initiale donnée par LivreHebdo

Charger des ISBN

Pour ceux qui sont satisfaits de cette manière de procéder, il me semble plus rapide (donc plus économique en temps et en efforts) de procéder différemment.

  1. Vous vous armez de LivreHebdo et de votre douchette (si vous n’en avez pas, sortez… et revenez avec)
  2. Vous ouvrez un nouveau document avec le bloc-notes.
  3. Vous bipez tous les ISBN qui vous méritent un approfondissement (un ISBN par ligne).
  4. Vous enregistrez le fichier sur votre ordinateur
  5. Vous cliquez sur Recherche d’ISBN > Charger un fichier de numéros
    copie d'écran
  6. Vous parcourez la liste des résultats
    • soit avec le petit + permettant d’avoir déjà quelques détails (le signe + en tête de liste permet de tout déplier : comme ce sont des titres sur lesquels vous voulez de toute façon avoir des détails, autant tout déplier !)
    • soit notice par notice, en allant d’une notice détaillée à l’autre, et en cochant quand l’ouvrage est vraiment pertinent.
      copie d'écran
  7. Envoyer la sélection dans votre panier (nouveau, existant, comme vous voulez)
    Copie d'écran

J’ai toutefois le sentiment que beaucoup, ayant Electre sous la main, renâclent à abandonner LivreHebdo comme outil de « dépistage » de nouveaux titres, en se disant qu’en utilisant seulement Electre ils risqueraient de rater les titres qu’ils voyaient passer avec LivreHebdo.

Alors qu’Electre contient évidemment tous les titres listés dans LivreHebdo.

Je parlerai bientôt de faire de la veille avec Electre (malgré l’absence des fils RSS — alors qu’il serait possible de proposer des fils RSS avec authentification et/ou contrôle IP !). Mais même si je vous explique la démarche, cela ne signifie pas que la peur de rater des trucs puisse vous hanter encore.

Cela me semble comparable avec ceux qui, lisant déjà pas mal de blogs, redoutaient de lâcher Biblio-fr, de peur de rater certaines informations.

Publicités
6 commentaires
  1. 10/09/2009 12:52

    Autre idée complémentaire, au lieu de scanner avec un douchette les codes barrres sur le magazine, on peut utiliser un scanner portable à mémoire. (j’en ai un) ça permet de faire des acquisition IRL, en se promenant dans une librairie : avantage on a le livre sous les yeux ! Une fois de retour devant l’écran y a plus qu’à uploader le fichier dans Electre et affiner la sélection… 🙂
    http://www.bibliobsession.net/2008/01/17/de-lusage-de-la-douchette-a-codes-barres-dans-les-bibliotheques/

  2. Risu permalink
    12/09/2009 19:13

    Le problème des fils RSS pour Electre c’est qu’ils ont peur que ça fasse baisser le nombre d’abonnements à Livres Hebdo…

  3. 12/09/2009 19:49

    @Risu : je pense dans ce cas qu’ils devraient supprimer complètement Electre, ce serait bien plus cohérent…

  4. Lucie permalink
    14/09/2009 19:45

    Bonjour,
    J’arrive un peu après la bataille… mais je voulais juste dire qu’en 3 ans à faire des acquisitions, je ne me suis jamais servie de Livres Hebdo, dont je n’ai jamais bien vu l’utilité (en tout cas pour des acquisitions de niveau universitaire, hors littérature). Constat identique de la part d’autres collègues acquéreurs. Par contre j’utilisais Electre, pour faire du repérage de nx titres (basique: en faisant la même requête sur les disciplines qui me concernaient une fois par mois environ…) Pour les fils RSS, j’utilisais des fils Decitre bidouillés + qq CR revues + sites spécialisés dans la discipline…
    Et franchement, je pense n’avoir rien loupé d’important!

  5. 15/09/2009 09:43

    @Lucie : j’en suis convaincu aussi !

  6. 06/10/2009 14:22

    Tiens, le chargement d’ISBN ne fonctionne qu’avec Internet Explorer ?

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :