Skip to content

Et si on faisait du Sudoc un catalogue collectif ?

14/09/2009

Bon, je passe sur tous les (autres) défauts du Sudoc. Je passe aussi sur sa raison d’être et sa légitimité : il est utile et rend de grands services.

Bref, le Sudoc n’est pas parfait mais si on le souhaiterait meilleur, c’est bien qu’il remplit (ou aspire à remplir) certaines fonctions. Donc voici l’amélioration qui me semble la plus importante.

Comme cela arrive de plus en plus fréquemment, la réflexion ci-dessous est le prolongement de quelques échanges sur Twitter, juste avant les vacances d’été. Alors pourquoi n’y êtes-vous pas encore ?

Actuellement, le Sudoc ne fait pas l’économie des opac locaux : le lecteur trouve une notice d’ouvrage, mais pour se le procurer, il doit encore passer par le catalogue de la bibliothèque localisée pour savoir si l’ouvrage en question est disponible.

  • La disponibilité n’apparaît pas dans le Sudoc
  • Tous les exemplaires n’y sont pas catalogués

Bref, si je suis étudiant d’une université parisienne, et que je trouve mon livre dans une autre université, je dois aller sur le site de la BU, et interroger de nouveau un catalogue dont je ne me suis jamais servi. Or on sait comme nos lecteurs aiment nos catalogues et sont familiers de leur fonctionnement…

Bref, il faut améliorer l’articulation entre catalogues locaux et Sudoc.

J’oublie rapidement la première idée, qui serait que tous nos Opac proposent des web services permettant au Sudoc d’afficher dynamiquement la disponibilité de nos exemplaires comme il affiche un lien vers Google Book Search. Inenvisageable (mais ça ne devrait pas !).

Un rebond simple, façon OpenURL

Donc le fonctionnement le plus simple serait que lorsqu’on clique sur Localisation dans une notice Sudoc, on ait un rebond direct vers la notice du catalogue de chacune des bibliothèques localisées.

Comment faire un rebond direct ? Tout simplement en construisant une URL lançant une recherche en question dans le catalogue, sur le critère ISBN.

Ainsi, si je considère cet ouvrage :

Patricia Cornwell, Une mort sans nom, Le Livre de poche (Paris: Librairie générale française, 1996) ISBN 2-253-07699-6.

J’ai 6 localisations dans le Sudoc.

  • Châteauroux-IUT,
  • Lorient-BU,
  • Nancy2-BU IUT,
  • Nice-BU Sciences,
  • Paris12-Lieusaint BU IUT,
  • St Nazaire-BU.

Pour chacune de ces bibliothèques, je peux pointer directement vers la notice de leur catalogue grâce à l’ISBN comme critère de recherche :

Châteauroux (SCD d’Orléans) http://scd.univ-orleans.fr/ClientBookLine/recherche/
executerRechercheprogress.asp?bNewSearch=true
&strTypeRecherche=pr_multicritere&CodeDocBaseList=BU_ORLEANS
&CodeDocBaseListAnyDefault_BU_ORLEANS=
&CodeDocBaseListRestrictionDefault_BU_ORLEANS=
&INSTANCE=INCIPIO&PORTAL_ID=bookline_listresult.xml&cboOtherIndex=ISBN
&txtOtherIndex=2-253-07699-6
Lorient

[pas de recherche ISBN –> croisement Titre/Auteur, voire Titre/Auteur/Année]

http://www.bu.univ-ubs.fr/cgi-bin/bibsimple? auteur=cornwell& titre=Une+mort+sans+nom
Nancy http://scd.univ-nancy2.fr/ipac20/ipac.jsp?
menu=search&aspect=subtab26
&term=2-253-07699-6
&index=.GK
Nice http://134.59.6.53/ClientBookLine/
recherche/executerRechercheprogress.asp?
bNewSearch=true &strTypeRecherche=pr_multicritere
&CodeDocBaseList=PHAROS
&CodeDocBaseListAnyDefault_PHAROS=ANY
&cboOtherIndex=ISBN
&txtOtherIndex=2-253-07699-6
Paris 12 http://armada.scd.univ-paris12.fr/F/?
func=find-b&adjacent=N
&request=2-253-07699-6
&filter_code_5=WBI&find_code=WRD
Saint-Nazaire (Université de Nantes) http://nantilus.univ-nantes.fr/repons/portal/bookmark?
forms_submit_id= &MainTab=SearcherResult
&GlobalTreeNode=Result1 &SR-SelectedSources
=R0217[xx]FCGI[xx]QueryHIP[xx]DublinHIP[xy] &SearchEInitSC=false
&SearchEFilterSC=ValueSearch1st%3D2-253-07699-4%2C
CriteriaSearch1st%3DTous%2C&SR-Mode=SimpleSearch
&SR-Purge=true&SR-Sort=Default
&SR-FoldItem=1%2C&SR-Detail=false &SearchESelectedSC=R0217[xx]FCGI[xx]QueryHIP[xx]DublinHIP[xy]
&SR-Sources=R0217[xx]FCGI[xx]QueryHIP[xx]DublinHIP[xy]
&IE_HACK_ENTER_KEY=&ValueSearch1st=2-253-07699-4 &SearchCatalog=R0217[xx]FCGI[xx]QueryHIP[xx]DublinHIP[xy]
&CriteriaSearch1st=Tous&metaSearch=Lancer+la+recherche
&SR-Request=Tous[xx]2-253-07699-6[xx]&
amp;DetailRequest=Tous[xx]2-253-07699-6[xx]

Actuellement, on a une liste de localisations. Pour basculer sur le catalogue d’une bibliothèque jugée intéressante, il faut ouvrir la « fiche détaillée » de la bibliothèque. Si déjà on pouvait faire l’économie de cette fiche et avoir directement les liens vers les opac dans la page des localisations, ce serait bien.

–>

(je sais, c’est très moche. Mon boulot, c’est pas designer)

Toutes les fiches de bibliothèques ne proposent pas un lien vers la page d’accueil de leur  catalogue. Sympa pour le lecteur…

Il faudrait pouvoir accès non seulement à la page d’accueil du catalogue, mais même directement à la notice détaillée !

Pour ceux qui se demanderaient : « Mais comment ce fait-ce ? »

Comment rendre cela possible ?

Chaque bibliothèque renseigne sa fiche dans WinIBW, dans un format Marc, selon les prescriptions du Guide méthodologique de l’Abes (rubrique « Notices des centres de ressources« )
Copie d'écran

Et voilà les grandes rubriques des notices
Copie d'écran

Je l’avoue d’emblée, je m’y connais très peu en format Unimarc, donc ce que je vais dire sera peut-être hérétique. Je crois que je m’en fous.

Voilà ce que contient la zone R220 :
copie d'écran

Et donc j’aimerais beaucoup que l’Abes rajoute, par exemple :

  • Sous-zone $e : recherche dans le catalogue par ISBN
  • Sous-zone $f : recherche dans le catalogue par ISSN
  • Sous-zone $g : recherche dans le catalogue par Titre+Auteur+Année
    Cette seconde sous-zone (où l’année serait facultative)

    • parce qu’il y a des documents sans ISBN (évidemment, et c’est normal)
    • parce qu’il y a des opac qui ne permettent pas de recherche sur l’ISBN (évidemment, mais c’est lamentable).

Il faut bien deux sous-zones, et non une seule sous-zone répétable, parce qu’il faut qu’à l’affichage public un seul lien soit proposé :

  • le $e si la sous-zone R220$e est renseignée et que le document en cours a un ISBN
  • le $f s’il n’y a pas d’ISBN et que le $f est renseigné.
  • le $g si le $e n’est pas renseigné ou que le document n’a pas d’ISBN

Comment pourrait-on renseigner ces sous-zones ? Très simplement :

Pour obtenir un tel résultat, il faut donc :

  1. que le format des notices des « centres de ressources » dans le Sudoc évolue.
  2. que chaque bibliothèque renseigne les champs, avec l’aide de leur service informatique (car il est parfois difficile, je l’avoue, de reconstruire correctement une URL de recherche pour certains Opac : Bookline, par exemple, n’est pas un cadeau) ou en me posant la question.
  3. que l’Abes développe l’interface publique pour que ces liens apparaissent à l’écran.

Finalement, vous voyez, il n’y a que trois étapes. On y est presque !

Publicités
10 commentaires
  1. Damiano permalink
    15/09/2009 11:05

    Idée très bien présentée et expliquée !
    Techniquement, en effet les outils, standards et normes existent, comme démontré.
    Maintenant, reste à convaincre un certain nombre de gens apparemment (ABES, bib universitaires).
    Moi aussi je « rêve » que les annuaires de bibliothèques soient plus complets et structurés, de même que les catalogues de fonds documentaires…

  2. Isabelle permalink
    15/09/2009 15:49

    Il existe un plugin pour firefox et Internet explorer (et oui) qui permet de faire une recherche par ISBN, titre, auteur dans un catalogue par un simple clic droit et ce à partir de n’importe quel site : le plugin libx : http://libx.org/
    Et il fait même p^lus

    Voir le mode d’emploi sur le site de la BULAC : http://www2.bulac.fr/acces-au-catalogue/greffons-pour-firefox/plug-in-libx/

  3. Isabelle permalink
    15/09/2009 15:58

    Ceci, ton idée est excellente…

  4. 16/09/2009 09:03

    @Isabelle : Merci.
    En fait, je trouve même qu’elle est évidente. L’idée, ce n’est pas vraiment moi (je ne sais plus qui a posé la question, en fait. Peut-être @MxSz ?)
    Je n’ai fait que creuser la solution.

    La syntaxe utilisant les accolades { } vient du format OpenSearch, qui est maintenant plus ou moins incontournable et s’inspire lui-même de langages de programmations permettant d’appeler une variable de cette manière (XSLT, entre autres).

    Bref, je ne suis pas allé chercher bien loin !

  5. marie H permalink
    18/09/2009 13:17

    Je n’ai pas très bien compris la partie technique… mais l’idée (et le service apporté) me plaisent beaucoup. Mais il faudrait alors qu’il y ait des transferts en retour entre le SIGB et l’ABES : quand nous créons une nouvelle notice par la localisation SUDOC on fait déjà : jour J : loc SUDOC, J+1 : création d’ex dans SIGB, je trouverais fort lourd de rajouter J+3 : ajout (ou vérif) du lien du SUDOC vers le SIGB. Ce que j’en dis est mon avis de catalogueur de base…

  6. 18/09/2009 13:33

    @MarieH : on ne fait pas un lien à chaque nouvelle notice. Dans la notice de la bibliothèque, on indique comment faire un lien vers le catalogue, sur une requête ISBN.
    Le lien sera toujours valide quel que soit le document.
    Donc pas de vérification à faire.

    Ainsi, pour interroger Nantilus sur l’ISBN, il faut faire la requête indiquée dans le billet. Si vous remplacez l’ISBN présent dans l’URL par un autre ISBN, vous allez tomber sur une autre notice.
    Bref, ça génère automatiquement un lien contextuel, qui n’implique aucun travail pour le catalogueur.
    Les seuls qui doivent bosser, ce sont :
    1. ceux qui font évoluer le format Unimarc à l’Abes
    2. ceux qui font évoluer l’interface du Sudoc (pardon : celui qui sur 10% de son temps fait évoluer le Sudoc)
    3. les responsables du Catalogue dans chaque établissement qui doivent connaître leur Opac (avec l’aide des informaticiens sur place).

    Avez-vous un accès Electre ? Cela pourrait vous aider à comprendre. Si oui : dites au reponsable de la Doc élec d’aller dans Electre > Abonnement et de mettre le lien suivant dans la zone de texte :
    http://nantilus.univ-nantes.fr/repons/portal/bookmark?forms_submit_id=&MainTab=SearcherResult&GlobalTreeNode=Result1&SR-SelectedSources=R0217%5Bxx%5DFCGI%5Bxx%5DQueryHIP%5Bxx%5DDublinHIP%5Bxy%5D&SearchEInitSC=false&SearchEFilterSC=ValueSearch1st%3D{isbn}%2CCriteriaSearch1st%3DTous%2C&SR-Mode=SimpleSearch&SR-Purge=true&SR-Sort=Default&SR-FoldItem=1%2C&SR-Detail=false&SearchESelectedSC=R0217[xx]FCGI[xx]QueryHIP[xx]DublinHIP[xy]&SR-Sources=R0217[xx]FCGI[xx]QueryHIP[xx]DublinHIP[xy]&IE_HACK_ENTER_KEY=&ValueSearch1st={isbn}&SearchCatalog=R0217[xx]FCGI[xx]QueryHIP[xx]DublinHIP[xy]&CriteriaSearch1st=Tous&metaSearch=Lancer+la+recherche&SR-Request=Tous[xx]{isbn}[xx]&DetailRequest=Tous[xx]{isbn}[xx]
    (ce lien n’est pas valide en tant que tel).
    Vous trouverez désormais un « Lien Opac » sur toutes les notices.

    Ce serait la même chose avec le Sudoc.

  7. marie H permalink
    18/09/2009 15:40

    Merci, je n’ai pas d’accès Electre. Savez-vous quand les points 1. & 2. à l’ABES seront résolus ? 😉 pour que nous attaquions le point 3.

Trackbacks

  1. Twitted by echomienne
  2. Lien vers l’Opac — And the winner is… Electre ! « Encore un biblioblog…
  3. Journées Abes : groupe SIGB mutualisé « Bibliothèques [reloaded]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :