Skip to content

Lien vers l'Opac — And the winner is… Electre !

17/09/2009

C’est Electre qui remporte la première manche sur le Sudoc, en fournissant un lien que j’ai mis un temps fou à repérer.

Electre permet sur chaque notice détaillée de générer un lien lançant une requête dans votre Opac, sur le critère ISBN.

En cliquant dans la colonne de gauche sur la clé à molette, puis sur Abonnement, vous avez au bas de la rubrique une zone texte à remplir intitulée : Lien Opac.

Il faut renseigner ce lien en indiquant la manière dont il faut interroger votre Opac sur le critère ISBN.

Voyez ce que j’ai écrit tout récemment sur de tels liens dans le Sudoc : le système est exactement celui-là.

  1. Vous faites une recherche dans votre opac avec un ISBN
  2. Vous copiez l’URL obtenu dans le bloc-notes
  3. Vous remplacez l’ISBN recherché par {Ibsn} (ou {Ean13} si c’est plus pertinent — faites des tests !)
  4. Vous collez le résultat dans la zone de texte sur Electre.

Et voici ce que ça donne (je l’ai paramétré il y a deux semaines, mais ne l’ai remarqué que ce matin. J’ignore si Electre a réparé un bug ou si je ne l’avais pas vu) :

Si vous avez mis dans l’URL {Isbn}, le lien sera en face de l’ISBN. Si vous avez mis {Ean13}, il sera en face de EAN.

Certains Opac posent de grosses difficultés, notamment Flora (c’est difficile à Aix-Marseille 3, et impossible avec le CCFr) et Bookline (pour Incipio, je ne sais pas) pour lesquels il faut parfois beaucoup d’inventivité pour obtenir une URL de requête sur le critère ISBN.

Aucun problème avec Koha, Aleph, HIP (SirsiDynix) et plein d’autres.

Si vous avez des difficultés pour obtenir une URL « efficace », n’hésitez pas à me poser la question en commentaire. A noter que Damiano est aussi devenu un pro des requêtes par ISBN (merci à lui !)

Publicités
23 commentaires
  1. Stéphanie permalink
    17/09/2009 12:54

    Si le Bookline dont tu parles est bien le moteur de recherche d’Archimed, intégré également aux portails Incipio, c’est tout à fait possible de faire une requête sur ISBN.
    L’Opac d’AB6 semble inattaquable : je ne sais pas comment on appelle cela, mais l’url ne change pas. Je connais mal cet opac, sais-tu s’il est possible de lui lancer des requêtes via url ?

  2. Stéphanie permalink
    17/09/2009 12:57

    J’oubliais : d’après Electre.com pour les nuls, on peut aussi afficher directement dans la notice, sans rebond préalable, les états de collection d’une bibliothèque pour tel titre : colonne de droite d’après la capture d’écran, ouvrage en stock ou non, combien d’exemplaires disponibles. As-tu des infos sur cette fonctionnalité ?

  3. 17/09/2009 13:01

    @Stéphanie : Dans le cas du SCD de Limoges, c’est particulier.
    Le formulaire de recherche est dans un frame, c’est à dire que c’est une page HTML qui contient d’autres pages HTML.
    Donc il faut trouver la fameuse page HTML qui détient réellement le formulaire de requête. En l’occurrence, pour vous c’est : http://www-scd.unilim.fr/cgi-bin/abweb/X5503/ID29498/G1?ACC=BUASIB
    Pour l’afficher : clic droit à côté du formulaire, choisir « Ce cadre » puis « Ce cadre uniquement.
    [update : ce lien contient un identifiant de session (ID29498) et n’est pas « transposable ». On arrive à des URL de notices qui contiennent aussi l’identifiant de session, mais qui fonctionnent. Les éditeurs de SIGB sont décidément très imaginatifs !]

    Et tu cumules deux difficultés : votre formulaire n’intègre pas la requête dans l’URL.
    Je ferai une explication sous forme de billet bientôt, mais voici comment ça marche :
    Le formulaire est généré par une balise <form> qui dispose d’un attribut « METHOD ». Si la valeur de l’attribut est GET, l’URL contiendra la requête. Si c’est POST (ce qui est votre cas), l’URL ne changera pas.

    Pour obtenir d’un formulaire POST qu’il affiche malgré tout l’URL : télécharge l’extension Firefox « Web Developer« .
    Désormais en faisant un clic droit sur les pages, tu auras une ligne d’actions « Web Developer ».
    Parmi ces actions : une rubrique « Forms » te permet de passer tous les formulaires « POST » de la page en « GET » (ou l’inverse).
    Donc il faut aller sur l’URL de ton formulaire de recherche dans le catalogue, puis faire un clic droit -> Web Developer -&g; Forms -> Changer les Post en Get
    Puis enfin lancer la recherche.
    Cela te donnera une URL « parlante ».

    Mais je referai bientôt un billet avec copies d’écran (et screencast) à l’appui, ce sera certainement plus compréhensible.

  4. 17/09/2009 13:02

    @Stéphanie : pour la deuxième question, je n’avais pas remarqué cette possibilité. C’est à quelle page du manuel ?

  5. Stéphanie permalink
    17/09/2009 13:06

    Merci beaucoup pour ces explications, je vais pouvoir m’amuser.
    Pour la deuxième question, c’est page 324.

  6. 18/09/2009 13:42

    @Stéphanie : à propos d’afficher l’état de collection de ta bibliothèque dans Electre
    En une phrase, le manuel te promet :
    1. qu’Electre peut intégrer des API (ce que je veux bien croire)
    2. que ton Opac peut lui envoyer des informations par API (ça, ça dépend de l’Opac ! Vu que certains Opacs ne tolèrent pas les liens profonds…)
    3. que c’est super facile (c’est suggéré par la concision de la formule. Mais c’est douteux)
    4. que ça ne devrait pas être très cher (même concision. C’est douteux aussi).

    Bref, faire un truc comme ça serait peut-être un gain de temps pour certains acquéreurs, mais aurait un coût humain et financier non négligeable pour un résultat visible uniquement en interne. Pas sûr que ça passe au niveau de la direction.
    Voyez déjà ce que ça donne avec le lien Opac !

  7. 18/09/2009 15:38

    Comme le disait gentiment DB, Libx permet de faire tout ça très simplement. Mais on ne va pas cracher sur la fonction, ils bossent bien ces derniers temps chez Electre…

  8. dbourrion permalink
    18/09/2009 17:31

    je dis pas que c’est pas super intéressant, les billets de Lully, au contraire. Je dis juste qu’il me semble que :
    – le spectre est moins large que celui de LibX, qui chope les ISBN à la volée sur une page web (n’importe laquelle, pas seulement Electre) ;
    – et que LibX une fois réglé, il s’installe comme n’importe quel plugin firefox, les MàJ etc. étant faite par l’admin et se répercutant vers les postes où le LibX est installé (d’où facilité d’install et de maintenance pour les usagers y compris pro)

    Mais une pierre de plus à l’édifice, ça fait un édifice plus grand et plus riche.

  9. 18/09/2009 18:06

    @dbourrion : je ne conteste rien !
    Mais j’ai bataillé une heure contre LibX pour le paramétrer pour notre opac à Nice : Bookline est inconnu de LibX, contrairement à Aleph. Et c’est le même pb pour AB6 et Flora. Ce qui implique une certaine complexité dans les paramétrages pour expliquer à LibX comment fonctionne l’Opac.
    D’ailleurs, pour le moment, il m’a mis KO.

    Donc soit tu publies un billet d’explications sur LibX, soit il faudra attendre que je le fasse. Quand j’aurai pris ma revanche, donc. Pas aujourd’hui, et pas la semaine prochaine.
    En attendant, ça fait déjà quelques heureux pour Electre. Mais si d’ici là tu te sens prêt à paramétrer des LibX pour Aix-Marseille III et le SCD de Limoges, tu réjouiras certaines personnes !

  10. 18/09/2009 18:16

    @dbourrion : le ton un peu « concis » de mon commentaire précédent, c’est pas parce que je suis vexé, hein ! C’est juste les effets de l’heure perdue sur LibX…

  11. 18/09/2009 20:26

    Hum, ça m’avait paru très simple à paramétrer, LibX, mais il est vrai qu’Aleph aide beaucoup…
    Si je trouve un peu de temps, je fais un billet.
    Dans tous les cas, je ne remets pas en cause le boulot sur Electre, ça va de soi. De toutes les manières, nos objectifs sont les mêmes 🙂 : des liens et des trucs qui font le boulot à notre place histoire d’avoir du temps à la buvette 😉

  12. 18/09/2009 20:38

    @dbourrion : Certes. C’est juste que j’ai été poussé par 3 commentaires disant : « Ben, c’est idiot, il suffit de faire un LibX. » N’empêche que pour l’instant ce que j’ai proposé est à la portée de plus de monde que LibX. La preuve : j’ai du mal (faut dire, j’avais d’abord essayé sur Jubil, et maintenant sur Bookline : je ne suis pas gâté !)

  13. 18/09/2009 21:25

    en même temps LibX c’est pas obligatoire 😉 et puis chacun ses outils et sa route. Peu importe le plugin, pourvu qu’on fasse le lien….

  14. 18/09/2009 22:54

    @dbourrion : c’est beau comme un extrait de #Terres, ce que tu dis là !

  15. Austremoine permalink
    21/09/2009 14:56

    Encore un billet plus que précieux ! J’attends avec impatience des précisions et des screencasts concernant AB6 : je viens d’essayer vainement de m’attaquer à notre SIGB pendant quelques minutes et je n’arrive à rien (J’attends aussi avec impatience une réinformatisation, mais côté délai, je pense qu’il est plus raisonnable de compter d’abord sur vos billets !)

  16. 21/09/2009 15:20

    @Austremoine : AB6 ? Mais vous, vous êtes sous Bookline, non ?
    Donc l’URL de requête devrait être pour Electre :
    http://bciu.univ-bpclermont.fr/ClientBookLine/recherche/repartition.asp?bNewSearch=true&strTypeRecherche=pr_multicritere&txtANY=Isbn&cboIndexFormatANY=touslesmots&CodeDocBaseList=BMIUCF&CodeDocBaseListRestrictionDefault_BMIUCF=SAUF+%28LD07%3D%22s%22+ET+LD06%3D%22a%22%29&CodeDocBaseList=BMIUCFPS&CodeDocBaseListRestrictionDefault_BMIUCFPS=LD07%3D%22s%22+ET+LD06%3D%22a%22

    Avec deux remarques sur le comportement pourri du truc :
    1. pb de requête quand l’ISBN transmis n’a pas les tirets attendus. Autrement dit, si l’ISBN est : 2-225-83915-8, une requête envoyant un ISBN 2225839158 ne marchera pas
    2. on tombe sur une « liste de résultats » indiquant le nombre de résultats (1 ou 0), mais pas sur la notice elle-même.

    Donc il vaut mieux se rabattre sur un paramétrage utilisant le Sudoc — ou bien revoir l’histoire des tirets dans votre Bookline (je n’ai pas retrouvé ce pb dans l’opac du SCD de Nice).

  17. Austremoine permalink
    21/09/2009 17:24

    La honte ! Bien sûr, on est sous Bookline (désolé, je débute, je débute !). AB6 est le catalogue interne, pas l’OPAC. Bon, ce qui me console, c’est que ce n’est pas tellement plus faisable pour autant. Je vais voir ce que l’on peut faire en utilisant le SUDOC.
    Merci !

  18. gaël permalink
    24/09/2009 10:51

    et en plus ça marche! que demande le peuple?
    merci du tuyau

  19. 02/10/2009 11:19

    Aucun problème chez nous (Université de Haute Alsace) avec Flora : la
    mise en place du lien Electre – Flora a été simple et rapide, le
    paramétrage a été fourni par la société Ever.
    Voici un exemple :
    https://www.scd.uha.fr/flora/jsp/index_view_direct_anonymous.jsp?ISBN=978-2-85428-847-6

  20. 07/08/2012 16:08

    Bonjour,
    La note est déjà ancienne mais toujours très utile. Je viens d’effectuer le paramétrage pour le Pavillon Blanc de Colomiers (notre SIGB est Carthame de la société Decalog) et ça marche très bien. Pas facile de récupérer l’URL mais avec le code source on arrive à pister l’ISBN. Voici un exemple : http://www.pavillonblanc-colomiers.fr/dk_opac15/search/?Data1=9782351790151
    &Restrict_Exist10=T&database=IBDON&Use2=1034&Use1=7&def=T

    J’en profite pour saluer Stéphanie que je retrouve par hasard sur la toile.
    Bon été à vous !

Trackbacks

  1. Lien vers l’Opac dans Electre — pourquoi pas un lien vers le Sudoc « Encore un biblioblog…
  2. Lien Electre -> Sudoc limité à votre bibliothèque « Encore un biblioblog…
  3. Les tirets : un point de détail ? « Encore un biblioblog…

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :