Skip to content

La veille avec Electre : vierges sages et vierges folles

12/10/2009

Le titre est terrible, je sais : je bascule dans l’iconographie chrétienne après la mythologie grecque. Mes souvenirs en mythologie grecque ne me permettent pas de retrouver aucune allusion relative à une quelconque veille.

En revanche, on a dans les Evangiles  des vierges folles et des vierges sages, qui attendent le retour de l’Epoux (elles veillent, certaines intelligemment, d’autre non).

La veille avec Electre, c’est possible, mais c’est pénible aussi.

C’est comme pour le reste : plus satisfaisant que LivreHebdo, mais pas vraiment professionnel non plus.

Le principe est simple :

  1. Vous allez en recherche avancée.
  2. Vous cochez le champ « Dewey », et vous sélectionnez la cote correspondant à votre ou vos domaines d’acquisition (ci-dessous : Religion + Linguistique)
  3. Dans la ligne suivante (avec le booléen « ou »), vous choisissez le « Thème » (classification interne Electre, je crois), et vous reprenez les mêmes rubriques que pour la Dewey (ci-dessous : Religion + Linguistique).

L’objectif étant de balayer de manière la plus large possible vos domaines d’acquisition.

Cela vous donne quelques milliers de résultats, les derniers étant les plus récents.

Ensuite

  1. Vous allez dans Mes recherches
  2. Vous enregistrez la recherche que vous venez de faire, comme recherche sauvegardée
  3. Vous demandez un envoi par mail hebdomadaire des dernières mises à jour.

Désormais, vous recevrez d’Electre un mail contenant un lien. En cliquant sur ce lien (et après authentification dans Electre), vous obtiendrez la liste des ouvrages parus dans les domaines sélectionnés, pour la semaine écoulée.

Bref, vous aurez ainsi une extraction d’Electre pour vos domaines d’acquisitions. Soit exactement ce que vous aviez avec LivreHebdo.

Vidéo (2’16) : Paramétrer une veille sur Electre

Vous noterez au passage que l’envoi par mail n’est possible que pour 3 recherches enregistrées.

Donc si toute la bibliothèque utilise le même compte Electre, seuls 3 acquéreurs sont bénis.

Mais rassurez-vous, votre responsable Doc Elec dispose d’un mot de passe administrateur sur Electre pour créer un compte spécifique à chaque acquéreur.

Ce qui amène à utiliser Electre désormais avec des logins différents pour chaque acquéreur, et une gestion des habilitations pour la Doc élec.

Pourquoi la veille avec Electre est-elle du côté des vierges folles ?

D’abord parce que le concept de veille devrait être associé au réflexe « Fils RSS ». Il est d’ailleurs possible techniquement de proposer des fils RSS sur authentification, ou sur contrôle d’adresse IP (un fil RSS, ce n’est jamais qu’un fichier XML très simple).

Ensuite parce que même en envoyant un mail, Electre réussit à ne fournir aucune information dans ce mail : pour les notices, il faut retourner sur l’interface web.

Bref : du grand art.

Dès que possible, nous irons faire un tour du côté de Vigilibris. Ce n’est pas encore du RSS, mais c’est du mail de veille plus intelligent.

Publicités
9 commentaires
  1. 12/10/2009 11:44

    j’ai découvert ça il y a peu et si la sélection de différents critères est bien faite (menus déroulants), la multiplication de croisements finit par faire échouer la pertinence (Electre se mange les pieds dans le tapis). Et ça oblige à naviguer dans les facettes à droite pour finir son tri entre ses milliers de notices… Bien mais pas « ultimate »…

  2. 12/10/2009 12:06

    @Shaunlemouton : je ne propose de se servir de cette recherche thématique que pour faire de la veille, pas pour lancer des requêtes ponctuelles.
    Dans ce cas, le pb que tu signales est-il vraiment problématique ? Car d’une semaine à l’autre, je n’ai jamais reçu « des milliers de notices » : l’oeil a 20 à 30 titres à parcourir, comme il le ferait sur LivreHebdo, sauf qu’il n’a plus besoin de basculer de l’un à l’autre.

    De toute façon, Electre n’est pas « ultimate », et aucun outil ne l’est. Ce que je propose, c’est juste une meilleure façon de l’utiliser (« meilleure » n’est pas forcément « bonne »).

  3. antmeyl permalink
    21/10/2009 14:28

    juste un petit commentaire pour préciser que si le nombre d’alertes est limité à 3, le nombre de recherches sauvegardées ne l’est pas (en tout cas, à ce jour, j’en ai 8 ) ce qui permet également de faire de la veille.

    Au lieu de recevoir périodiquement un lien cliquable par courriel, il suffit de se rendre sur Electre et de cliquer périodiquement sur ses liens « Mes recherches sauvées ».

    Cette méthode n’est pas exclusive de l’alerte (j’utilise aussi mes 3 alertes) mais permet d’enregistrer des recherches plus ciblées ou de faire du rétrospectif. Toutes les combinaisons sont possibles.

  4. antmeyl permalink
    21/10/2009 14:30

    à la place du smiley à lunette de soleils, il faut lire « 8) » … (dire que je voulais arrêter les smileys, tout me nuit et conspire à me nuire…)

  5. 21/10/2009 14:45

    @antmeyl : j’ai mis un espace entre le 8 et la parenthèse 😉
    Sinon, oui, on peut enregistrer plein de recherches. Mais pour le genre de recherches thématiques proposées, je trouve rebutant les dizaines de milliers de résultats (au rebours de Google, ce chiffre me panique et m’empêche de voir les nouveautés dans le lot, fussent-elles en tête).
    Il n’en reste pas moins que ta remarque est vraie !

  6. Marie permalink
    13/11/2009 15:22

    La commerciale d’Electre est passée récemment: sur demande, le nombre d’alertes peut être augmenté (pas de limite, a priori), mais ils ont constaté chez Electre que c’était très peu utilisé.
    Quant aux flux RSS, ce n’est pas envisagé car ils n’ont pas trouvé la technologie du futur permettant aux flux rss de ne pas être publics. Quelqu’un peut les aider?
    En tout cas, merci pour toutes tes nuits passées à veiller!

  7. 13/11/2009 17:44

    Ils devraient passer sur le Minitel. Comme ça ils n’auraient pas de problème de visibilité :O

  8. 13/11/2009 17:54

    @Marie : il est techniquement possible de générer des flux RSS authentifiés.
    Certaines revues scientifiques le font.
    Et nous avons en interne un intranet fonctionnant sur Confluence (logiciel de wiki) qui permet aussi de générer des flux avec mot de passe.
    Il faut évidemment que l’agrégateur sache gérer les mots de passe (c’est le cas de Thunderbird).

    En outre, un flux RSS, c’est un fichier XML. Comme un fichier Word, comme une page HTML stockée sur un serveur. Et un fichier XML, s’ils ne savent pas le sécuriser sur un contrôle d’IP, c’est tout de même un problème, non ? Ils sécurisent très bien l’interface d’Electre.

    Dernière remarque : c’est très peu utilisé ?
    Faut surtout pas qu’ils améliorent leur aide en ligne, hein !

Trackbacks

  1. 15 jours sans dormir (ou : deux semaines de veille) : Electre, Vigilibris, Amazon « Encore un biblioblog…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :