Skip to content

Retour de week-end : comment lutter contre l’indigestion après le repas dominical

07/12/2009

Le retour au bureau le lundi matin est parfois indigeste : 1200 billets à lire. A moins d’avoir épluché son agrégateur pendant le week-end — mais cela, ça ne relève plus de la vocation mais du sacerdoce !

Bref, quand on revient de congés, de formations, de week-end ou de maladie — ou simplement lorsque le temps vous a manqué pendant quelques jours —
la perspective de devoir ouvrir son agrégateur RSS fait peur.

Beaucoup connaissent et utilisent déjà le Bouillon, produit par une vingtaine de veilleurs sous la férule bienveillante du Bibliobsédé.

Mais le Bouillon, c’est déjà une soixantaine d’articles par jour (sans compter tous vos autres abonnements).

Alors que le Nectar, c’est environ 10 billets par jour seulement : seuls les articles sélectionnés par au moins deux veilleurs du Bouillon entrent dans le Nectar.

LE NECTAR, POUR NE PAS TOUT AVOIR, MAIS SANS RIEN MANQUER
Publicités
2 commentaires
  1. 08/12/2009 00:49

    moi, je fais les deux. le bouillon je l’ai mis dans google reader (beaucoup plus facile de lire beaucoup d’éléments, quand la veille du jour arrive, ça fait un peu peur! le nectar c’est par mail ou les flux du navigateur (mais la mise à jour semble être un problème, je reçois les mails mais firefox met du temps à intégrer le flux).
    la BD est sympa!

Trackbacks

  1. Trève des confiseurs « Encore un biblioblog…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :