Skip to content

Les biblioblogs, ça ne parle que d'informatique ?

15/12/2009

Ne cherchez pas, je n’irai pas réfuter l’idée. Il y a plein d’exemples de biblioblogs non informaticiens, mais manifestement ils sont moins « visibles » dans la biblioblogosphère. Sinon, ce ne serait pas un reproche (ou bien, mettons, une remarque) récurrent.

Je n’ai pas à répondre pour vous, et je n’ai pas à répondre pour les autres auteurs de blogs. Je vais donc répondre uniquement pour moi.

Ici, j’aurai du mal à le réfuter, on parle beaucoup d’informatique.

Je n’en parle pas comme d’une fin en soi, comme d’un jouet qui constituerait son propre objectif, mais comme un outil pour réaliser les missions qui sont/doivent/devraient/pourraient relever des bibliothèques et des bibliothécaires.

Donc pourquoi parlé-je tant d’informatique ?

Parce que je n’essaie de m’exprimer que sur les sujets sur lesquels je suis compétent.

Que celui qui trouve à redire à ce principe  m’indique où est son blog, celui où il parle de trucs sur lesquels il n’est pas compétent. Je pourrai ainsi mettre un blocage dans mon navigateur.

PS : J’ai parfois le sentiment que ceux qui dénoncent l’omniprésence du sexe sur Internet n’en ont qu’un usage assez limité, en fin de compte. Il y a assez de choses à lire sur Internet pour n’y pas voir les biblio-informatico-blogs 😉

<update>Et merci à Marlène de m’avoir insufflé ce billet — Marlène, éternelle érynie égérie des biblioblogueurs 🙂</update>

Publicités
3 commentaires
  1. marie H permalink
    15/12/2009 22:51

    C’est curieux car tout à l’heure sur un biblioblog j’ai écrit : « Mais aussi beaucoup de blog parlant plus d’informatique documentaire que de bibliothèque de façon plus générale. » Pas tout à fait ce qui vous fait réagir mais pas loin, évidemment cela n’étant pas construit sur une analyse statistique fine !!. Ce n’était qu’une remarque (pas une critique) émergeant de ce que je lis (je privilégie les blogs émanant de bib de BU) : je ne suis évidemment pas exhaustive dans mes lectures, peut-être aussi m’attaché-je à ces blogs qui sont très instructifs sur des choses que je maîtrise moins bien. Nos problématiques actuelles sont aussi beaucoup liées à l’informatique et à l’internet (sûrement aussi le bib qui est très fort en informatique pour son métier se lancera plus facilement dans un blog – moins de peur de la technique ?). Pourquoi semblez-vous avoir besoin de vous expliquer (justifier ?).
    J’ai aussi remarqué dans le même commentaire, qu’il me semble que les femmes (majoritaires dans nos métiers) semblent moins nombreuses dans les blogs (pas toujours évident à savoir). Toujours ce sentiment de ne pas être assez légitime pour s’exprimer ? Peur de se mettre en avant ? Je n’imagine pas que l’on puisse penser incompétence des femmes ;-))
    Peut-être ne les ai-je pas assez repérées.
    Bib dans une tout petite structure, je reconnais avoir progressé dans mes réflexions et mes connaissances par la lecture de certains blogs (même et surtout ceux sur l’informatique).
    Quant au sexe sur internet : depuis la fin de Caramail et de mon célibat (2 choses sans rapport), je n’ai pas d’avis 😉 désolée !
    Je continuerai à lire les blogs parlant d’informatique, de nouveaux supports mais aussi ceux qui parlent d’accueil, d’acquisitions, de désherbage, de droit et même d’architecture de bib.

  2. 17/12/2009 12:21

    problème récurent: en bibliothèque on est soit toit informatique, soit pas du tout. Ca se retrouve dans les blog.

  3. 17/12/2009 14:39

    Tenir un blog nécessite de théoriser un minimum ce qu’on fait et de savoir le faire partager ; ce n’est pas donné à tout le monde.
    Peut-être que l’informatique documentaire est très présente sur les biblioblogs en raison de la « nouveauté » (toute relative, je sais bien) des services, de la familiarisation de ceux qui s’en chargent au sein des services avec le support et de leur obligation par conséquent de montrer aux autres comment faire (qui fait des diaporamas ? des cartes heuristiques ? des formations Excel ? qui montre -vécu- comment utiliser le clic-droit ?).
    De même je déplore constamment la rareté des biblioblogs sur le patrimoine (je vais me servir chez les archivistes), tout en constatant moi-même à quel point j’ai du mal à trouver le temps et le moyen d’exprimer ce que j’aimerais raconter.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :