Skip to content

Rions un peu avec la WDL

03/03/2010

Vous vous souvenez de la WDL ? Non ?

Moi non plus. Je l’avais oublié jusqu’à quelques jours de là.

Notez qu’au moment du lancement j’avais prévenu qu’avec 1170 documents (en avril 2009), personne n’y penserait jamais. Au final : personne n’y pense jamais (voyez Google Trends sur le sujet : un pic en avril 2009, puis plus rien).

Le souvenir m’est revenu lors de la mise en ligne du millionième document de Gallica, suivi aussitôt après d’une nouvelle interface, dont je n’ai pas creusé les fonctionnalités, mais que je trouve très réussie au premier abord.

Interface de la WDL

Elle n’a pas changé.  Elle était tout à fait correcte au lancement, elle le reste donc.

Il faut dire que sur la page Contexte, « les grandes étapes de la Bibliothèque numérique mondiale » s’arrêtent en avril 2009. A l’époque, je n’avais pas appris le texte par coeur, mais je soupçonne qu’il n’a pas dû être beaucoup retouché.

En revanche, les grandes améliorations viennent, non de la forme, mais du contenu.

Collection numérique

En effet la WDL compte désormais 1428 documents.

Donc entre mon précédent billet, datant du 21 avril, et aujourd’hui (donc en 317 jours), la Bibliothèque numérique mondiale a numérisé 258 documents.

Je suis injuste : ils ont tout à fait le droit de se reposer les dimanches (eux, au moins…) et les jours fériés. Cela nous fait donc une belle moyenne de 1 document numérisé par jour.

Je ne vous parle même pas de rattraper Google Books, mais pour atteindre la masse de Gallica (ridicule petit projet franco-français), il leur faudrait à ce rythme 3000 ans.

A mon avis, ils peignent les pixels à la gouache.

Publicités
2 commentaires
  1. bcalenge permalink
    03/03/2010 13:01

    « ils peignent les pixels à la gouache. » Mais non, voyons, ils revisitent la grande et ancestrale calligraphie japonaise : Lully, tu ne comprends rien à l’art, le vrai !!!

  2. 10/03/2010 21:41

    « ils peignent les pixels à la gouache. » Très très jolie expression, qui va bientôt remplacer « peigner la girafe » 😉

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :