Skip to content

Disséminer la bibliothèque avec Chrome (1/X)

14/01/2011

Il y a quelques mois j’avais présenté ici la manière d’enrichir un catalogue par le biais d’un module complémentaire (l’extension greasemonkey pour Firefox accompagnée d’un script utilisateur). Aujourd’hui je vais profiter de ce post pour inaugurer une série présentant une nouvelle solution, sous la forme d’une extension pour le navigateur Chrome (ou sa version libre Chromium).

Disséminer le Sudoc

Parce qu’après avoir dit qu’il fallait « disséminer la bibliothèque » il faut maintenant trouver des solutions pour le faire …

Nous allons partir sur un exemple concret dont l’objectif sera de mettre en avant les résultats de recherche dans un catalogue de bibliothèque là où se trouve l’internaute lambda, sur Google donc. Pour cet exemple et pour ne pas faire de jaloux nous utiliserons le catalogue du Sudoc mais la solution est facilement adaptable à tout catalogue local.

Chrome et les extensions

La plupart des navigateurs disposent aujourd’hui d’un système d’extensions qui permet d’ajouter des fonctionnalités aux sites web visités. J’ai choisi pour cette série d’articles de travailler avec Chrome car après quelques essais (sur Firefox notamment) c’est le système d’extension qui m’a paru le plus simple d’accès.

En résumé, une extension Chrome est une archives contenant des fichiers HTML et Javascript réunis autour d’un fichier de configuration décrivant la manière dont tout cela doit s’articuler.

Installer une extension dans Chrome

Avec une extension packagée

Il existe deux manières d’installer une extension Chrome, la plus simple est d’aller installer une extension directement depuis la plateforme proposée par Google ou depuis un site proposant une extension packagée au format .crx. Si vous souhaitez simplement tester ce plugin de dissémination du Sudoc et que vous utilisez Chrome, suivez ce lien pour installer l’extension. Ce format crx est un simple format zip avec un header particulier (d’après Google)

Mais je vous conseille bien évidemment la méthode suivante utilisant le mode développeur et qui nous va vous permettre  de mieux comprendre l’architecture des extensions.

En utilisant le mode développeur

Ce mode permet d’installer une extension à partir des fichiers sources la composant. L’avantage étant qu’on est alors libre de modifier ces fichiers pour recharger cette extension et voir en direct l’effet des modifications.

Pour cela, commencez par récupérer ici le fichier zip contenant les différents morceaux de l’extension. Une fois ce fichier téléchargé il vous faudra le décompresser dans un répertoire de votre choix, puis aller le charger depuis Chrome. Pour cela, rendez-vous dans les options (via la clé à molette à droite de la barre d’adresse) > Outils > Extensions. Cette page de gestion des extensions est aussi accessible en tapant l’url chrome://extensions :

La gestion des extensions sur une version de Chrome fraîchement installée

Si vous ne voyez pas apparaître la ligne contenant les trois boutons du mode développeur, il suffit de dérouler le mode développeur en cliquant sur le lien « Mode développeur » entouré en rouge dans l’image ci-dessus.

Une fois ce mode développeur activé, cliquez sur le bouton « Charger l’extension non empaquetée » et naviguez jusqu’au répertoire SudocInGoogle que nous avons décompressé tout à l’heure :

 

Chargement du répertoire

Après validation vous devriez voir apparaître cette extension dans la liste des extensions installées :

L'extension installée dans Chrome

Une fois cette extension installée, lors de chacune de vos recherches sur Google vous devriez voir apparaître une nouvelle zone à droite de la liste indiquant le nombre de résultats sur le Sudoc :

Exemple de recherche avec l'extension

La suite

Je m’arrêterai ici pour cette fois et je vous invite à parcourir le contenu du répertoire SudocInGoogle, sachez que :

  • la configuration générale de l’extension se passe dans le fichier manifest.json
  • les traitements à proprement parler ont lieu dans les fichiers background.html et sudoc_in_google.js qui discutent ensemble
  • un script intermédiaire en php fait l’interface entre cette extension et le Sudoc et se charge d’analyser les pages du Sudoc pour ne retourner à l’extension que ce qui l’intéresse : le nombre de résutlats.

Si vous faites des modifications dans les fichiers pensez à cliquer sur « Rafraîchîr » dans l’onglet de gestion des extensions puis refaites votre recherche sur Google pour voir l’effet des modifications.

Note : ce script est proof of concept comme on dit, c’est surement plein de bugs (avec Google instant activé en particulier), l’idée est simplement de montrer que c’est possible. Et bien entendu ce script n’a rien à voir avec l’Abes et n’a rien d’officiel !

Note 2 : pour ceux qui aimeraient discuter de tout cela et qui sont au Bibcamp demain à Angers, je serai là et serai ravi  d’en parler !

La série se poursuit dans le billet 2/2.

7 commentaires
  1. de Beffort Charlotte permalink
    14/01/2011 10:35

    Trop super cette extension.
    Je trouve que c’est une chouette idée, et qu’effectivement ca rappelle à l’usager que la bibliothèque n’est pas si loin…

    Pourras tu décrire, à l’occasion, comment on créé ce genre d’extension (Quelles données insérer dans quelles fichiers…)?
    Angers est un peu trop loin de moi…

    Merci,

  2. 14/01/2011 16:11

    MERCI !!!!
    Comment écrire une extension Chrome pour son « propre » catalogue ?

Trackbacks

  1. Disséminer la bibliothèque avec Chrome (2/2) « Bibliothèques [reloaded]
  2. Être partout ? | aka Reup
  3. Capturer les données d’écran d’un opac « Bibliothèques [reloaded]
  4. Disséminer la bibliothèque avec Chrome (2/2) | docnews
  5. Ta BU dans Chrome (le kit Just Do It) « Bibliothèques [reloaded]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :