Skip to content

Ma première fois

29/06/2011

Je sais, le titre est racoleur, mais d’autres ont fait pire déjà, alors…

Je n’ai pas eu le temps de bloguer ces derniers jours, pour un tas de raisons. Je n’ai d’ailleurs pas tellement plus de temps en ce moment, mais je vais essayer de faire preuve de bonne volonté. Et de faire vite.

En vrac, donc :

  • Yahoo Pipes va passer définitivement à la v2, fin juillet.C’est de la cuisine internede Yahoo Pipes : leur machinerie derrière est plus solide en v2.Actuellement, le Bouillon tourne sur la v1. La dernière fois que j’ai essayé de le migrer en v2, ça a été une catastrophe.
    C’était il y a 3 mois, je veux espérer que depuis ils ont amélioré la v2 (qui était encore en bêta), et je vais tester dès que possible.
    Une autre solution de continuation du Bouillon est à l’étude (et c’est encore moi qui tarde à l’approfondir)
  • Les bibliothèques nationales américaines ont décidé d’adopter le RDA.Lors des dernières journées Abes, cette décision était attendue pour déterminer la position du groupe de travail français. Donc on attend désormais la détermination de la position du groupe de travail français.
  • La mise à jour de Firefox 5 rend LibXnon compatible.Pour les administrateurs des plugins LibX : il leur faut simplement refaire une nouvelle version du plugin et la publier. Elle redevient compatible (ouf !)
  • Le blog RDA de l’Abes a pris vie.Le contenu en est utile. A diffuser aux collègues.
  • L’Abes « embauche » un conservateur stagiaire de l’Enssib pour plancher sur le dossier « SIGB mutualisé« et publie par la même occasion le compte-rendu de l’atelier et les diaporamas qui ont servi de supports de présentation:
Et enfin : le titre du billet vient de ma première participation à une AG de l’ACEF. J’y ai appris quelques informations utiles (sur certaines possibilités de Primo), j’ai découvert l’association et l’ambiance (assez différente des journées Abes), tout ça. Cela m’a également confirmé qu’aucune BU ne reste les bras croisés en attendant que le temps passe : les collègues inventent des choses (modestes ou importantes) dans tous les établissements, et il est vraiment regrettable que ces petites expérimentations, innovations, etc. ne soient pas plus largement partagées à l’ensemble de la communauté (même ceux qui n’utilisent pas Aleph, ne serait-ce que pour rendre compte de la démarche, de la logique, etc.), par exemple sous la forme de blogs institutionnels destinés aux autres bibliothèques.
La journée ACEF s’est d’ailleurs terminée sur un débat intéressant, où j’ai pour ma part argumenté en ayant ensuite le sentiment d’être en porte-à-faux avec moi-même.La question posée était de savoir si les bibliothèques membres de l’ACEF envisageaient de partager leurs procédures plutôt sur un intranet (accessible uniquement aux membres de l’ACEF) ou sur un site web visible de tous, sans authentification préalable.
Alors que je milite plutôt pour rendre visible la machinerie interne à l’ensemble des collègues intéressés, je me suis vu prendre partie pour un intranet. Or je sais que j’ai construit mon argumentation sur le moment, sans y avoir réfléchi au préalable, et que j’ai plutôt essayé de poser des arguments sur un « sentiment flou » (pour ce besoin-là, l’intranet, c’est mieux) que sur une réflexion anticipée.
Voici comment j’envisage les choses :
Les retours d’expérience doivent être publiés avec la visibilité maximale, mais les procédures internes doivent être réservées à une communauté fermée.
En effet le retour d’expérience prend le temps de restituer le contexte, explicite la démarche et rend visible les raisons des choix retenus.
Mais si vous publiez le document qui vous sert en interne de procédure pour l’utilisation d’un logiciel dans un besoin précis (exemple : la réception des commandes dans votre module Acquisitions), cette procédure (sur laquelle peut tomber n’importe qui) risque d’être lue comme un mode d’emploi du logiciel.
Il s’agit en outre d’un document de travail, et sa publicité lui donnerait en quelque sorte l’estampille de votre établissement, alors même qu’il est par nature perfectible et que vous êtes susceptibles de le modifier à tout moment.
Indépendamment du contexte de l’ACEF (car je ne veux pas relancer le débat pour ce cas précis !), pensez-vous souhaitable/utile/risqué de rendre publiques des procédures élaborées au sein de vos bibliothèques
8 commentaires
  1. 29/06/2011 15:01

    Éminemment souhaitable (je réponds à ta dernière question), il suffit de diffuser en contextualisant un peu et en précisant la nature de ce que l’on diffuse.

    Le parti-pris devrait toujours être d’ouvrir au maximum. Les bibliothèques choisissent trop souvent de fermer au maximum, au cas où et/ou sous des prétextes plus ou moins fallacieux.

    Le résultat, c’est que tout le monde perd son temps à réinventer la roue. Apparemment, ça nous amuse et ça nous occupe. C’est dire où nous en sommes…

  2. 29/06/2011 16:26

    C’est souhaitable pour la raison que Daniel dit, mais ce n’est pas toujours utile.
    Une procédure interne devrait être entourée de contextualisation. Si ce n’est que de la procédure « brute » (faute de temps ou d’intérêt), je militerais pour la diffuser uniquement dans un contexte qu’on maîtrise. Exemple pris dans mon contexte territorial qui s’élargit chaque jour ;o) : diffuser aux bibliothèques de l’ensemble des institutions culturelles d’une ville (même si elles ne dépendent pas toutes de la BM) car c’est facile d’appeler le producteur pour lui demander des éclaircissements. On pourrait aussi en parler sur un blog ouvert à tous en proposant d’envoyer le doc complet à ceux qui en feraient la demande, ce qui permettrait de créer un échange et donc d’éviter l’effet « mode d’emploi » que tu décris très justement.

  3. 30/06/2011 08:21

    @Daniel : alors il faudrait que, dès aujourd’hui, je me mette à rédiger des procédures en tenant compte du fait qu’elles soient publiées en l’état.
    Parce qu’il y a le problème de tout ce qui a déjà été rédigé, à destination purement interne. Là, comme ça, tout de suite, je ne suis pas sûr qu’il ne se cache pas dans l’une d’entre elles un mot de passe, ou simplement une erreur grossière que je n’ai jamais pris le temps de corriger (mais que les collègues connaissent).
    Donc il faudrait, pour l’existant, reprendre tout document un à un pour au moins le relire, avant de le mettre à disposition de la communauté.
    Bon, je commence demain — ou après-demain, … en tout cas, dès que j’ai un moment de libre…

  4. 30/06/2011 09:44

    C’est vrai que les procédures, une fois publiées, figent les pratiques et ne rendent pas compte du work-in-progress inhérent à toute administration technique. Je le vois dans mon travail sur le SIGB : j’ai essayé d’être le plus claire possible (contexte) dans les documents produits pour l’intranet, et il faudrait déjà les reprendre après quelques mois. Comment faire des mises à jour avec une publication plus large ?

  5. 30/06/2011 13:15

    @Raphaële : il me semble que la question se pose différemment si les procédures sont nativement en ligne, sous forme d’articles, à destination des collègues.
    En gros, vous destinez à vos collègues directs (du même établissement) une documentation en ligne à laquelle, par ailleurs, n’importe qui a accès.
    Il ne s’agit donc pas tellement de dupliquer une documentation existant par ailleurs, et pour laquelle il faudrait assumer la synchronisation.
    Mais déjà le choix de rendre public son intranet me semble poser certaines questions.

  6. 30/06/2011 16:41

    @Lully : il vaudra toujours mieux une procédure en ligne même avec quelques erreurs que pas du tout – le web est plein de trucs avec de petites erreurs, mais ça nous sert quand même tous les jours…

  7. 03/07/2011 09:48

    @Raphaëlle : parce que le côté work-in-progress n’a pas été évoqué, l’idée du wiki n’est pas encore parvenue. Voilà la solution pour tout, non ? Accès internes, externes, publications susceptibles de modification etc.

Trackbacks

  1. Ma première fois « Bibliothèques [reloaded] | Veille sur les SIGB nouvelle génération , SIGB Mutualisé | Scoop.it

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :