Skip to content

Retour d’expérience sur la mise en place du nouveau site web du SCD de Nice (1/2)

21/02/2013

Comme c’est un billet de blog, et pas un article du BBF, je ne vais pas rentrer dans l’intégralité des détails. Si vous avez des questions précises, des curiosités mal placées, etc., les commentaires sont là pour ça.

L’idée de ce billet est de rendre compte globalement de la méthodologie suivie pour la mise en place du site web, de septembre 2011 à janvier 2013 (oui, on a laissé mûrir).

Il ne vise pas à donner d’exemple de ce qu’il faut faire : je vous laisse trouver par vous-même ce qu’il ne faut éventuellement pas faire🙂

Situation de départ

Le site précédent correspondait à l’ancien site de l’Université : même CMS (Jahia), même charte graphique.

Il était aussi l’héritier d’une situation antérieure ou, au début des années 2000, chaque section avait commencé à élaborer ses propres pages web dans son coin. Le site sous Jahia était déjà une première étape d’homogénéisation, avec :

  • une charte graphique identique
  • une navigation identique

Ce dernier point signifie que, une fois qu’on avait cliqué dans le menu sur le nom d’une des BU, on retrouvait les mêmes rubriques, sous-rubriques, sous-sous-rubriques et sous-sous-sous-rubriques (la profondeur pouvait aller jusqu’à 8 niveaux, dans un ou deux cas extrêmes).

Mais le fait est que sous le site Jahia, il y avait en réalité un site par BU + un site SCD (présentant les ressources dans leur ensemble, l’organigramme, etc.). Les infos pratiques, les services, les ressources thématiques, étaient déclinés dans les pages rangées sous chaque BU.

Enjeux (multiples)

  • Adopter la nouvelle charte graphique de l’Université
site UNS avant site UNS maintenant
  • Supprimer toute la redondance des pages et avoir « un site des BU » plutôt que 8 sites de BU
  • le reste des objectifs s’est dégagé après la phase de benchmarking (cf. plus bas)

Moyens engagés

En septembre 2010 : on a repris les « correspondants opac » en section pour réfléchir à la mise en place du futur nouveau site web. Ils ont souhaité s’adjoindre des collègues (donc 2 « correspondants Portail » par section), ce qui a représenté un groupe de travail d’une vingtaine de personnes environ, bibliothèques de composantes incluses).

Un groupe de travail de 20 personnes pourra être jugé assez lourd par certains — ce qu’il est. Mais l’idée était vraiment d’inclure dans cette démarche une conduite au changement assez forte, dût-elle coûter en temps et en énergie.

Groupe de travail = se mettre autour d’une table, et tirer la nappe à soi ? [Photo Flickr par Scott Maxwell – CC-BY-SA-2.0]

Calendrier global

En octobre 2011, mise en place d’un groupe projet porté par le Sidoc, avec un ou 2 représentants de chaque BU, ainsi que des bibliothèques de composantes (Bib du Labo de Math J.A. Dieudonné, Centres de ressources de l’Institut des Langues, Bib IUT Fabron).

Octobre-décembre 2011 : analyses de différents sites de SCD-BU pour identifier les bonnes idées, les choses à ne pas faire – et ce que pouvait ou devait être un portail de bibliothèque universitaire. Utilisation d’une grille d’analyse commune qui invite à interroger quelques axes :

  • Ergonomie
  • Navigation
  • Exhaustivité des contenus
  • Accès aux contenus
  • Accès au texte intégral
  • Actualités
  • Informations pratiques
  • Aide
  • Contacts

L’objectif était de se contraindre à aller voir d’autres sites web pour en retirer les bonnes et les mauvaises idées, avec un minimum de méthode.

Suite à ces analyses, on a pu synthétiser des objectifs (ce qu’on voulait ou non), notamment :

  • adoption du CMS de l’Université pour rester dans la logique institutionnelle et ne pas assumer l’administration d’un nouvel outil
  • structuration transversale du nouveau site web, et non accès par BU -> pas de migration à l’identique des pages Jahia du SCD
  • Le site sera relativement statique et transversal. Mais à la suite de sa mise en place, démarche d’investissement des réseaux sociaux ou mise en place de petits sites thématiques type blog comme moyens de toucher des communautés d’intérêts ou de pratiques
  • identification de besoins techniques spécifiques au regard de ce que ne fait pas le site de l’UNS
  • navigation unifiée entre le site et le catalogue (cf. billet précédent sur cette question)
  • le catalogue devient une base de signalement de l’ensembles des ressources. Il n’existe plus en tant que tel et est (ou semble être) complètement intégré au site

Janvier-mars 2012 : groupes de travail thématiques sur les différents aspects à creuser pour le portail :

  • Formation des étudiants
  • Documentation électronique
  • informations pratiques & aide
  • etc.

avril 2012 : élaboration d’une première maquette

Cette maquette résultait des préconisations du groupe de travail : transversalité, accès direct à certains services ou certaines ressources, etc. Je vous laisse l’évaluer, en précisant d’emblée qu’elle ne fut pas retenue.

maquette1

Nous avons ensuite sollicité la société d’ergonomie LudoTIC, pour un double travail

  • Analyse ergonomique de la maquette par évaluation heuristique
  • Enquête auprès des usagers pour définir l’utilisation actuelle des outils du SCD (site web, catalogue), les frustrations, les besoins, etc.

Et c’est là que tout a basculé…

Suite au prochain épisode

6 commentaires
  1. 22/02/2013 11:31

    Bonjour. La mise en place, c’est septembre 2011 – janvier 2013 ? Parce que janvier 2012, ça fait un peu court comme mûrissement, non ?

  2. 23/02/2013 08:53

    @David :argh !
    Effectivement, je saborde tout le reste avec une telle faute de frappe en introduction.
    Merci beaucoup, c’est corrigé

  3. 25/02/2013 14:29

    En tout cas, un immense merci pour ces deux billets très très intéressants !

Trackbacks

  1. Retour d’expérience sur la mise en place du nouveau site web du SCD de Nice (2/2) « Bibliothèques [reloaded]
  2. Retour d’expérience sur la mise en place du nouveau site web du SCD de Nice (1/2) | Doc Num - Informatique Doc | Scoop.it
  3. Retour d’expérience sur la mise en...

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :