Skip to content

Créer une ontologie en SKOS – retour d’expérience (4/5) : Processus de production

10/03/2015

Rappel du plan de l’ensemble des billets

  1. Le projet : explication liminaire
  2. Le format SKOS : petite exploration
  3. SKOS : questionnements infinis sur les subdivisions de termes
  4. Le processus de transformation (petits bricolages)
  5. La mise en ligne finale (et ses limites, du point de vue des principes du web de données)
  6. Outils utilisés autour du projet et de SKOS (édition et visualisation)
    (oui, en cours de route j’ai ajouté un 6e billet. J’ai même vaguement l’idée qu’un 7e pourrait être intéressant.)

Workflow

Une fois que tous les choix intellectuels ont été retenus (cf. billet précédent), j’ai choisi de garder la méthode que j’utilise habituellement pour récupérer du Excel et en faire un fichier XML avec des traitements complexes au milieu (le plus souvent ; regroupement de lignes par sous-rubriques, comme dans le cas de génération de fichiers EAD)

transformations

 

  • Publipostage vers Word, qui rajoute simplement des balises XML autour des valeurs des colonnes.
    C’est ainsi un fichier XML très simple, « plat ».
    Le publipostage génère un fichier Word avec autant de <item> qu’il y a de lignes dans le tableau
    publipost
  • Retouches rapides à la main (ajout d’une balise racine, remplacement des & par des &amp;).
  • Feuille XSL qui traite les données du fichier XML de manière à obtenir le résultat espéré

La feuille XSL

Je ne vais pas vous copier-coller la feuille XSL en l’état, elle fait plus de mille lignes et me semble assez indigeste et incompréhensible : elle a été élaborée en continue pendant 6 mois, avec une sorte d’historicité de certaines lignes.

Même si je rajoute toujours des commentaires en-tête de certaines parties de code, l’ensemble s’appréhende assez mal.

Son rôle est de :

  1. produire les 2 fichiers en sortie : RDF/XML et HTML (car une sortie HTML était demandée)
  2. au passage, attribuer à chaque concept le même identifiant de 2 côtés
  3. pour le fichier RDF :
    • générer toute la structure qui englobe les concepts (les métadonnées de l’ontologie, en somme)
    • créer les renvois d’un concept à l’autre, en exploitant les identifiants générés à la place des labels (relations de type skos:broader et skos:related)
  4. pour le fichier HTML : contenir la mise en forme (CSS), la navigation (liens internes avec menu à listes imbriquées + ancres pour remonter vers le haut de la page), appeler les images illustrant certaines marques d’exemplaires

Pour la suite

Le prochain billet évoquera certaines limites pour le référentiel actuellement en ligne.

Je dis « certaines limites », car il y en a certainement d’autres dont je n’ai pas du tout conscience.

Advertisements
8 commentaires
  1. B. Majour permalink
    12/03/2015 12:53

    Bonjour

    Publipostage pour ajouter quelques balises ?
    Tu es dans du lourd.

    = «  » & A2 & «  »

    En même temps, c’est vrai que tu utilises plusieurs colonnes pour une même ligne, et le publipostage se révèle alors adapté pour générer le saut de ligne.

    Pour la retouche rapide à la main, tu t’es créé une macro Word ?

    Intéressant en tout cas de te suivre dans cette manipulation. 😉
    B. Majour

  2. 12/03/2015 13:33

    @B. Majour : il yavait un versioning du tableau Excel, une dizaine de versions reçues successivement sur 6 mois. Du coup c’était plus simple pour moi de l’exporter (que de réintervenir à chaque fois sur la nouvelle version pour concaténer les colonnes avec ajout de balises).
    Et puis en publipostage, l’affichage (anticipé) du résultat final est plus lisible.
    Après, une macro Excel aurait aussi pu faire l’affaire. Mais quand on doit jauger de l’efficacité d’une procédure, c’est toujours en lien avec les technologies qu’on maîtrise le mieux…

  3. B. Majour permalink
    14/03/2015 15:32

    Tout à fait. 😉
    B. Majour

Trackbacks

  1. Créer une ontologie en SKOS – retour d’expérience (4/5) : Processus de production | Veille juridique
  2. Créer une ontologie en SKOS - retour d'e...
  3. Créer une ontologie en SKOS – retour d’expérience (5/5) : Limites du résultat final | Bibliothèques [reloaded]
  4. Créer une ontologie en SKOS – retour d’expérience (6/5) : Outils utilisés | Bibliothèques [reloaded]
  5. Créer une ontologie en SKOS… sur Bibliothèques [Reloaded] | Observatoire des technologies de l'IST

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :