Skip to content

Victor Hugo aurait twitté

11/01/2010

logo Twitter Pour justifier que ses drames romantiques fussent écrits en vers, Victor Hugo écrivait (Préface de Cromwell):

Le vers est la forme optique de la pensée

Même si les 140 caractères sont excessifs et permettent de s’approcher plutôt du souffle claudelien que de l’alexandrin hugolien, nul doute que Hugo eût trouvé en Twitter la forme parfaite pour exprimer son flot textuel !

Face à une telle vision, le débat cesse et fait place à la méditation…

(pour ceux qui tout de même voudraient débattre, épargnez-moi le : « D’accord, mais tout le monde n’est pas Victor Hugo ». Car de cela, le Poète lui-même en était le premier persuadé !  — et pourtant sa conception de l’alexandrin, il la voulait vérité)



<meta>Si ce billet avait eu pour but de trouver un nouvel argument en faveur de Twitter, il aurait été frappé au coin de la mauvaise foi. En réalité il m’a surtout procuré un plaisir esthétique à associer deux réalités aussi distantes que l’œuvre de Victor Hugo et les 140 caractères.

Souvenez-vous Pierre Reverdy :

« L’image est une création de l’esprit. Elle ne peut naître d’une comparaison mais du rapprochement de deux réalités plus ou moins éloignées. Plus les rapports des deux réalités rapprochées seront lointains et justes, plus l’image sera forte. » (Nord-Sud )

</meta>

Advertisements
One Comment
  1. austremoine permalink
    11/01/2010 13:38

    Promettez donc de twitter en alexandrins
    Et j’en fais le serment, je vous suis, dès demain.
    Poser cent-quarante lettres sur douze pieds,
    L’Oulipo vous attend, si vous y parvenez !

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :